COMBUSTION PARTIELLE

Search for glossary terms (regular expression allowed)
Commence par Contient Terme exactSe prononce comme
Terme équivalent combustion incomplète
Anglais  
Allemand  
Ethymologie  
Champs d'application  
Voir  
Liens  
Définition Comme dans toute réaction chimique, si le combustible ou le comburant est en excès, le réactif en excès n'est pas complètement consommé. Il subit donc une combustion partielle. Le caractère partiel de la combustion a aussi d'autres causes : il peut provenir des équilibres chimiques à haute température dans les produits, qui peuvent expliquer la présence en fin de réaction de certains réactifs initiaux (même avec le mélange stoechiométrique) ou, dans le cas de la combustion des hydrocarbures, de produits tels que CO, H22, C22H22,\ldots{} Les produits de combustion partielle ou incomplète sont favorisés par une trempe (refroidissement rapide) des produits issus de la flamme, par exemple par pulvérisation d'eau. Dans les écoulements instationnaires, une combustion partielle peut résulter des modifications locales de transport induites par des gradients. En régime très turbulent (grands nombres de Damköhler), la combustion devient partielle si le temps de réaction n'est plus négligeable devant le temps de mélange (ou l'inverse du gradient de vitesse). De tels régimes peuvent provoquer des suréquilibres pour des espèces intermédiaires dont le temps de recombinaison est très supérieur au temps de formation.
Unité  
Clics: 57