ETAT QUASI-STATIONNAIRE

Search for glossary terms (regular expression allowed)
Commence par Contient Terme exactSe prononce comme
Terme équivalent
Anglais steady-state
Allemand
Ethymologie
Champs d'application modélisation en cinétique chimique, réduction de mécanismes
Voir Mécanisme réduit, radical libre, réaction en chaà®nes
Liens
Définition L'approximation de l'état quasi-stationnaire de concentration, proposée par Bodenstein en 1913, s'applique aux espèces intermédiaires à  courte durée de vie (radicaux libres en particulier, très réactifs et dont la concentration dans le milieu reste très faible, à  cause de cette grande réactivité), pour lesquelles on écrit que les concentrations ne varient pas de manière sensible après une certaine période d'induction, et que par conséquent les vitesses de formation et de consommation sont égales. d'un point de vue formel, l'approximation de l'état quasi-stationnaire revient à  écrire que la dérivée première par rapport au temps de la concentration des radicaux libres est nulle. Cette approximation s'applique plus particulièrement aux porteurs de chaà®nes dans les réactions à  chaà®ne droite ou dans les réactions à  chaà®ne ramifiée à  faible facteur de ramification. Par extension elle peut être appliquée aux espèces dont la vitesse d'évolution est petite devant la vitesse de formation.
Unité
Clics: 49