FLAMME FROIDE

Search for glossary terms (regular expression allowed)
Commence par Contient Terme exactSe prononce comme
Terme équivalent
Anglais
Allemand
Ethymologie
Champs d'application
Voir
Liens
Définition Le phénomène de flamme froide, observé pour la première fois par Emeleus en 1929, se produit à  relativement basse température (250 à  400°C environ) lors de l'oxydation de substances organiques (alcanes, cyclanes, esters, éthers, cétones...). Il se manifeste par une brusque et transitoire accélération de la vitesse de la réaction, accompagnée d'une faible émission lumineuse bleuà¢tre présentant les bandes caractéristiques du formaldéhyde. Les autres caractéristiques de ce phénomène sont une relativement longue période d'induction, une consommation limitée (contrairement à  une flamme proprement dite) du réactif organique soumis à  oxydation, une élévation transitoire de température, de l'ordre de 30 à  200°C, accompagnée en réacteur fermé d'une élévation de pression. Une flamme froide peut être unique, mais le phénomène peut se répéter plusieurs fois s'il reste suffisamment de réactifs (flammes froides multiples).
Unité
Clics: 7