FLAMMELETTE

Search for glossary terms (regular expression allowed)
Commence par Contient Terme exactSe prononce comme
Terme équivalent
Anglais flamelet
Allemand
Ethymologie
Champs d'application combustion turbulente
Voir Fraction de mélange, modèle de Burke-Shuman
Liens
Définition Structure de flamme élémentaire de référence que l'on fait intervenir pour décrire la combustion turbulente. Localement les caractéristiques moyennes de la flamme turbulente peuvent alors s'exprimer en fonction statistique du passage (combustion prémélangée) ou de la position relative (combustion non prémélangée) de ces flammelettes. Dans le cas de la combustion d'un prémélange, la structure de flammelette est décrite en fonction du degré d'avancement de la réaction qui varie de faà§on généralement raide (signaux "télégraphiques") de 0 à  1. Dans le cas de la combustion non prémélangée, la structure de flammelette est décrite en fonction de la fraction de mélange qui varie elle aussi de 0 à  1, mais de manière beaucoup moins raide.\L'utilisation statistique de ces paramètres conditionnels (le degré d'avancement ou la fraction de mélange) ne se justifie que si la durée de vie ou l'épaisseur des flammelettes invoquées est inférieure aux échelles de la turbulence. Cette condition est généralement sans ambiguà¯té dans les flammes de prémélange où l'épaisseur de flammelette est bien définie, mais elle est très délicate dans les flammes non prémélangées où l'épaisseur de flammelette n'est compatible avec les échelles turbulentes que dans des régions et régimes particuliers. Le caractère universel d'une flammelette doit souvent être modulé par un paramètre de non-adiabaticité, son taux d'étirement par contrainte de cisaillement, qui épaissit et atténue sa structure parfois même jusqu'à  l'extinction.
Unité
Clics: 10