MODELE LAGRANGIEN

Search for glossary terms (regular expression allowed)
Commence par Contient Terme exactSe prononce comme
Terme équivalent lacher de particules
Anglais Lagrangian modelling
Allemand
Ethymologie
Champs d'application calcul numérique en écoulement diphasique, combustion de liquides, de solides pulvérulents
Voir Modèle eulérien, modèle k-
Liens
Définition Le point de vue lagrangien en mécanique des milieux continus est celui qui consiste à  se placer dans un référentiel lié au milieu pour observer les déformations du milieu. Pour décrire les mouvements des deux phases en présence (gaz-liquide, gaz-solide), on dissymétrise les deux phases. La phase continue est décrite par les équations habituelles de la mécanique des fluides, avec modèle de turbulence. La phase dispersée est décrite par la simulation du comportement d'un certain nombre de "particules" discrètes dont on suit les trajectoires et les bilans énergétiques.\Pour représenter correctement la dispersion turbulente des particules, il faut simuler des fluctuations de vitesse du gaz porteur par des tirages aléatoires de fluctuations de vitesse satisfaisant à  des corrélations définies par le modèle de turbulence de la phase continue. Pour pouvoir faire des statistiques, il faut simuler ainsi un grand nombre de particules.\Par rapport à  la modélisation eulérienne, l'introduction des termes d'échange entre phases est très naturelle, la prise en compte de granulométries étendues est facile. En revanche, la mise en oeuvre du processus de génération stochastique des fluctuations de vitesse et le traitement statistique des résultats peuvent être lourds et l'extension vers des situations de fort couplage entre phases ou vers les lits fluidisés est difficile.\
Unité
Clics: 9