MOTEUR A ALLUMAGE COMMANDE

Search for glossary terms (regular expression allowed)
Commence par Contient Terme exactSe prononce comme
Terme équivalent moteur à  étincelles, moteur à  essence
Anglais knock) correspond au départ à  une auto-inflammation non contrà´lée d'une partie du mélange carburant-air résultant d'un accroissement de température par compression par les gaz déjà  brûlés
Allemand Otto-Motor
Ethymologie
Champs d'application
Voir Cliquetis, moteur à  combustion interne
Liens
Définition Définition franà§aise normalisée : moteur à  allumage commandé fonctionnant suivant le cycle de Beau de Rochas (note : il s'agit d'un terme générique pour désigner, par opposition au moteur Diesel, des moteurs fonctionnant à  l'essence, à  l'alcool, aux gaz de pétrole liquéfiés...).\Le carburant (essence, supercarburant) et l'air sont mélangés avant leur injection dans le cylindre. Pour des conditions normales, l'inflammation est provoquée un peu avant la fin de la compression par décharge électrique entre les deux électrodes d'une bougie. Une flamme de prémélange et turbulente se propage jusqu'à  atteindre les parois. La durée de combustion reste comprise entre 30 et 90deg. de rotation du vilebrequin. Du fait, entre autres, des variables d'écoulement et de concentrations au voisinage de la bougie existent d'importantes variations de pression d'un cycle à  un autre. Deux types de combustions anormales sont observés. Le cliquetis ( l'allumage par parois chaudes, soupapes surchauffées ou bougies défectueuses, perturbe également la combustion normale.
Unité
Clics: 44