SECTION EFFICACE

Search for glossary terms (regular expression allowed)
Commence par Contient Terme exactSe prononce comme
Terme équivalent
Anglais cross section
Allemand
Ethymologie
Champs d'application collisions, diagnostics
Voir Absorption, diffusion, extinction, fluorescence, loi de Beer-Lambert
Liens
Définition Section (en m2) du tube de courant dans lequel une particule A doit se trouver pour interagir avec une particule B qui circule sur l'axe du tube. Cette section dépend de la nature des particules A et B (particules, molécules, photons...) et du type d'interaction considéré. Dans le cas où la particule B est un photon, la section efficace de l'interaction lumière-matière considérée rapporte la puissance émise à  l'éclairement incident sur une particule. En régime d'excitation linéaire où la section efficace ne dépend pas de l'éclairement incident, la puissance lumineuse dP émise dans tout l'espace est reliée à  la puissance du faisceau incident par la relation dP/P = NdL, où N est la concentration volumique de l'espèce impliquée et dL est la longueur sur l'axe optique du domaine d'interaction. Cette relation est à  rapprocher de la loi de Beer-Lambert qui, de faà§on complémentaire, prévoit la perte de puissance du faisceau : dP/P = - kdL. Le rapport N/k de l'énergie émise à  l'énergie perdue détermine le rendement de l'interaction lumière-matière. Dans le cas des interactions purement élastiques et donc instantanées (extinction pure et diffusion simple), le rendement vaut 1. Dans le cas des interactions résonantes (absorption puis fluorescence) le rendement est réduit par les collisions relaxantes non radiatives qui ont le temps d'intervenir.\
Unité
Clics: 569